À propos du Conseil d'administration

Le Conseil d'administration est l'organe directeur suprême du PAM. Composé de 36 États membres de l'Organisation des Nations Unies ou de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), fournit un appui intergouvernemental aux activités du PAM, donne des orientations sur leur conduite et en assure la supervision.

Prérogatives et fonctions du Conseil
  • élaborer et coordonner les politiques à court et à long terme d'assistance alimentaire;
  • assurer la direction et la supervision intergouvernementales de la gestion du PAM;
  • examiner, modifier au besoin et approuver les programmes, les budgets prévus dans le plan de gestion, les projets et les activités dont il est saisi par le Directeur exécutif (en déléguant à celui-ci les pouvoirs nécessaires pour procéder à ces approbations);
  • passer en revue l'administration et l'exécution des programmes, projets et activités approuvés du PAM; et
  • soumettre chaque année au Conseil économique et social de l'Organisation des Nations Unies et au Conseil de la FAO un rapport sur les programmes, projets et activités du PAM.
Prise des décisions

Le Conseil d'administration ne ménage aucun effort pour prendre ses décisions par consensus et il incombe à son Président/sa Présidente de veiller à ce que tout soit mis en œuvre pour favoriser ce consensus. Ce n’est que dans les rares cas où le Président/la Présidente estime qu’un consensus ne peut être atteint qu’il/elle met la décision aux voix (voir l’article IX, par. 2, du Règlement intérieur du Conseil). Mais aucune motion n’a jamais été ainsi mise aux voix pour un programme ou une activité.

Historique

Le Comité intergouvernemental, premier organe directeur du PAM, a tenu sa première session en 1962. Il a été remplacé en 1976 par le Comité des politiques et programmes d'aide alimentaire, lui-même transformé en Conseil d'administration en 1996 (36 États membres).

Le groupe avait classé dans trois domaines les principales fonctions du Conseil:

  • partage de l’information;
  • consensus;
  • prise de décisions.

En outre, il avait établi les responsabilités de celui-ci eu égard à quatre grands cadres interdépendants:

  • cadre stratégique (énoncé dans la définition de la mission du PAM et son Plan stratégique);
  • cadre de politiques générales (figurant dans la version actualisée de la Synthèse des politiques générales du PAM et l’examen des politiques faisant partie du programme de travail);
  • cadre de supervision (énoncé dans le Plan de gestion pour l’exercice biennal et les documents relatifs au contrôle et aux opérations, ainsi que dans ceux ayant trait à l’évaluation);
  • cadre d’obligation redditionnelle (énoncé dans le rapport annuel sur les résultats, d’autres rapports annuels et les documents financiers).
Projet du PAM sur la gouvernance

Le groupe sur la gouvernance, composé de représentants des cinq Listes électorales du Conseil d’administration, a été créé en mars 1999 pour étudier comment la gouvernance du PAM pourrait être renforcée pour suivre l'évolution du PAM et comment faire du Conseil d'administration un organe plus stratégique et plus efficace.

Le groupe sur la gouvernance a fait valoir que le Conseil d'administration devrait être responsable des cadres interdépendants suivants: le cadre stratégique; le cadre de politiques générales; le cadre de supervision; et le cadre d'obligation redditionnelle. Les outils de gouvernance – résultant de ce projet de gouvernance – constituent l'élément central du plan d'action pour le futur, y compris le Plan stratégique, la Synthèse des politiques générales du PAM, et le Plan de gestion pour l'exercice biennal. Le projet de gouvernance s'est achevé en 2005. 

On trouvera ci-dessous des liens vers les documents concernant le projet sur la gouvernance:

Rapport du groupe de travail sur la gouvernance

Rapport final sur le projet sur la gouvernance

Langues

Les quatre langues officielles du Conseil sont l’anglais, l’arabe, l’espagnol et le français (article XIV). Des dispositions particulières peuvent être prises pour le chinois et le russe.